La Fouine

La Fouine - Photo Fabrice Cahez - reproduction interdite

Photo Fabrice Cahez

 

Le Fouine Martes foina
Famille Mustélidae
Ordre carnivores
Longueur 42 à 50 cm
Hauteur 12 cm
Poids 1300 à 2300 g
Pelage brun, tache blanche sur la gorge
Longévité 8 ans maximum

Biologie

Le pelage de la Fouine est brun excepté une tache blanche sur la gorge, souvent divisée en deux parties qui atteignent les pattes antérieures. Très semblable à la Martre mais diffère par la plante des pieds non velue, les oreilles plus petites et plus étroites, le museau plus court et plus large. Elle se déplace en bondissant. La 3ème prémolaire supérieure a le bord externe convexe (il est concave chez la Martre).

Indices de présences

Les laissées : elles sont déposées en amas (contrairement à celles de la Martre) et mesurent 4 à 10 cm de long sur 10 mm de diamètre. Elles peuvent contenir des noyaux de cerises et autres fruits et des restes d’aliments humains pris sur les tas d’ordures.

Mensurations

La Fouine mesure de 42 à 50 cm de long pour une hauteur d'environ 12 à 15 cm. Elle pèse de 1,3 à 2,3 kg (Les mâles sont un peu plus lourds que les femelles).

La Fouine possède 38 dents.

fouine_a.jpg (13173 octets) fouine_p.jpg (12510 octets)
Patte antérieure Patte postérieure

Habitat

L'habitat est variable selon la région. Son domaine vital s'établit essentiellement dans les bois de feuillus et leurs lisières, les coteaux rocailleux, les villages. Localement (En Lorraine notamment) très fréquente dans les villes (s’installe dans les greniers où elle peut endommager les panneaux d’isolation et les câbles électriques). On trouve la Fouine jusqu’à 2 400 m (au-dessus de la limite des arbres) en montagne, partout dans les Vosges. Elle s’abrite dans un arbre creux, un tas de pierres, une carrière, un grenier, une grange, une ruine, un garage. Elle se creuse parfois un terrier.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire est en partie carnivore.Il se compose de rongeurs (Souris, campagnols, Écureuil roux), d'oiseaux, de fruits. Elle est localement presque entièrement frugivore, insectivore et détritivore (consommation de détritus souvent humains). Son domaine vital est d'environ 80 ha mais très variable. Il est très petit en ville, la Fouine le parcourant plusieurs fois chaque nuit.

Reproduction

Le rut a lieu au milieu de l’été. La maturité sexuelle est obtenue à l'age de 1 à 2 ans. Il y a chez la Fouine implantation différée qui dure 230 à 275 jours.Les naissances ont lieux au printemps suivant. La gestation dure de 28 à 30 jours pour certains auteurs et 56 pour d’autres. Il y a une portée annuelle de 3 à 4 petits (jusqu'à de 1 à 8). La femelle possède 4 tétines. Les jeunes naissent avec les yeux fermés. Le sevrage a lieu au bout de 8 semaines. Seule la femelle s'occupe des petits. Ils sortent du gîte entre 8 et 10 semaines et accompagnent leur mère pendant 2 à 3 semaines. En ville, on a relevé des indices « d’infanticide » car les conflits intra spécifiques sont fréquents. Les échanges vocaux sont fréquents entre la mère et ses petits.

Longévité

La durée de vie de la Fouine est de 8 ans maximum en liberté, souvent beaucoup moins (18 ans en captivité). Les causes de mortalité sont le piégeage, la chasse, le trafic routier surtout au début du rut.

Sociabilité

L'espèce est généralement solitaire mais, en ville, 4 à 5 Fouines peuvent se nourrir ensemble. Les sons émis sont semblables à ceux de la Martre. Elles lance des chuintements. Elle est plus bruyante que la Martre même en dehors de la période de rut.

Comportement

La Fouine est purement nocturne. L'espèce est commune en Europe. Elle grimpe bien mais est plus terrestre que la Martre. Très curieuse, opportuniste, capable de s’adapter à différents habitats et aliments. En Europe centrale, a pris l’habitude de s’abriter sous le capot des voitures et endommage les fils électriques. Cisaille également les câbles électriques dans les transformateurs et les gares. Les jeunes mordillent à peu près tout ce qui est nouveau pour eux afin de tester la comestibilité cela pourrait expliquer pourquoi les dégâts sont moins nombreux en automne, saison où les jeunes ont acquis de l’expérience.